For a better experience on MUBI, update your browser.

Ratings & Reviews

  1. Axel's rating of the film Discopathe

    Le meurtre déclenché par la musique, mais pas n’importe laquelle : le disco… On passe de New York à un pensionnat catholique de jeunes filles au Québec… C’est mal joué, mais bien filmé. La scène des origines de la « discopathie » du personnage est à mourir de rire. C’est improbable, c’est kitsch, ça part dans tous les sens, c’est drôle presque malgré soi. Il manque juste les tubes d’Amanda Lear.

  2. EyesRus's rating of the film Discopathe

    J'ai abandonné au bout de 20 minutes...

  3. Michael Zyx MH Claes's rating of the film Discopathe

    Qu'a voulu faire R. Gauthier ? Un film gore ? C'est raté Un film sexy/lesbien ? C'est raté Un film disco 70ies ? C'est raté Un pastiche de Stasky & Hutch ? C'est raté Un nanar fauché mais inspiré style Corman Herschell - G. Lewis - Tobe Hopper - Argento ? Ceci est un navet total, à la fin duquel se profile même le risque d'un sequel. Please M. Mubi, spare us such nullities like WRONG COPS or DISCOPATH !

  4. Olivier Mouchel's rating of the film Discopathe

    Disco Booooy !!! Je suis sûr que Zappa aurait aimé celui-là :-D Un mélange de genre très amusant, du bon gore, bien fun. Cette poursuite sur Kiss !

  5. Henri's rating of the film Discopathe

    Quelques moments de grâce dans la mise en scène (la descente d'escalier par exemple), mais trop d'atermoiements et d'invraisemblances (impossible de savoir s'il s'agit d'un film d'horreur ou d'un film comique). C'est dommage car l'idée de base du film (le disco qui donne des envies de meurtre) est très drôle.

  6. ADZERTY's rating of the film Discopathe

    On croirait un film de fin d'études... surjoué, souvent maladroit, avec une surprenante atmosphère surannée - mais c'est justement ce qui fait l'originalité de son épouvante.

  7. Alphabona's rating of the film Discopathe

    "Discopath" tries desperatly to pay tribute to classic exploitation slashers of the 70s, but in the end, its blatant unconscious amateurism and pretentious complacency irritate the viewers and disrespect their legacy. This Freak is not that Chic.