For a better experience on MUBI, update your browser.

Ratings & Reviews

  1. LeStalker's rating of the film Garden On Both River Banks

    Quasi un film post apocalyptique ! En voix off, Salah et ses buveurs de bières, la poésie de Mahmoud Darwich - la solitude, l'ancrage, l'isolement - Un décor de ruines peintes, des buddleias fanés, les canaux - une musique poignante - un mouvement fragmenté, ressassé, haché. Un très beau film

  2. FISCHER's rating of the film Garden On Both River Banks

    Une œuvre magnifique, étonnante de force et de concision, qui sans atermoiement ni grandiloquence, se distille au plus profond de l'émotion, durablement... www.cinefiches.com

  3. Benoit Baudinat's rating of the film Garden On Both River Banks

    Un potentiel inouï en tant que travail vidéo. Mais un projet gâché par une appétence immature pour l'effet, l'artifice et une lourdeur toute cinématographique. Un film sans véritable regard, qui rate la parole des gens auxquels il prétend s'intéresser, à grand renfort de grues, de zoom, de rails. Frustrant.

  4. Ludovic72's rating of the film Garden On Both River Banks

    Un court vraiment original, où le documentaire, l'expérimental et le poétique s'entrelacent élégamment. Amel El Kamel a trouvé un bon moyen de visualiser l'idée d'un temps suspendu / incertain, par des "images instables" s'accordant fort bien aux bâtiments ruinés / décrépis. La poésie arabe rend plus étranges encore ces zones à l'abandon, tout comme l'absence des humains à l'écran. Une belle "esthétique triste"...

  5. fada19's rating of the film Garden On Both River Banks

  6. Prichalik's rating of the film Garden On Both River Banks

  7. ppg198's rating of the film Garden On Both River Banks

    Roubaix. Tourcoing. Wattrelos. Partout. Avoir eu une jeunesse. Être une pierre. Espérer le rester. Les mots enfin limpides. Friches. Être vivaces. Être une friche. Le rester. L’eau troublée. Voi Vois, voie, voix d’une femme et d’hommes. Devenir. Le Monde est. Ce qui lui donne tout son sens.