For a better experience on MUBI, update your browser.

Ratings & Reviews

  1. Jérôme's rating of the film Les Fils de la Terre

    Bien que proche formellement du reportage télé dramatique pas toujours très subtile (voix off grave et bande son qui l'est tout autant). Le film alterne aussi avec des moments profondément beaux lorsque que le réalisateur, avec beaucoup de tendresse pour ceux qui sont filmé, laisse ces fils de la terre s'exprimer.

  2. Thierry Blanc's rating of the film Les Fils de la Terre

    Un monde qu'on méprise souvent, le monde agricole, voire pire qu'on ignore. Alors que sans eux nous ne sommes pas grand chose... Des esclaves du quotidien, des forçats. Un documentaire puissant au service d'un témoignage fort...

  3. Caillouquiroule's rating of the film Les Fils de la Terre

    Si je ne suis pas convaincu par certains de ses dispositifs (voix off, musique, mise en scène des archives familiales du réalisateur), le film aborde cependant un sujet grave et terriblement réel. La région et les personnes filmées font écho à des situations que je reconnais chez des amis fermiers. Parfois il faut se foutre des dispositifs, surtout quand leurs "maladresses" sont si bien motivées.

  4. Tibulle85's rating of the film Les Fils de la Terre

    Un documentaire poignant. A méditer la prochaine fois qu'on va acheter du lait...

  5. fanette jacob's rating of the film Les Fils de la Terre

    Une fine analyse du poids de l'héritage.

  6. cyrikelly's rating of the film Les Fils de la Terre

    Un documentaire qui nous fait ouvrir les yeux sur ce monde qui y est difficile à pénétrer. Merci M. E. BERGEON.

  7. Victor Coutard's rating of the film Les Fils de la Terre

    Ce n'est pas un film parfait, mais c'est un film sincère. Et le cinéma c'est ça.

  8. Jean-patrice Ouvrard's rating of the film Les Fils de la Terre

    Un excellent film sur un problème que nos dirigeants s'efforcent de masquer. Une paysannerie qui se meurt dans le plus grand anonymat. De temps à autre, un ministre ou un sous-secrétaire d'état part dans de grands discours "prometteurs", quelques mois plus tard, rien n'a changé sans que l'immobilisme ne soit bien sur imputable à quiconque, les élus locaux se défaussant sur les ministères qui incriminent l'Europe ...