For a better experience on MUBI, update your browser.

Ratings & Reviews

  1. BUSTER TIERNEY's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Il y a toujours quelque chose d'envoûtant et de brillant chez Has, mais ici, comme pour d'autres, le foisonnement, le baroque et la recherche stylisée finissent par avoir raison de la compréhension et de mon adhésion... Les propos semblent s'alourdir au fur et à mesure... Pas l'ombre de gigantyczna pandy ni de czerwona pandy malgré la rousseur du héros...

  2. Aurélie Bardot's rating of the film Memoirs of a Sinner

    "jeu" des acteurs qui laisse à désirer et c'est un euphémisme, fond sonore constitué à 80% de murmures, rythme semblable à l'agonie d'une pie écrasée sur la route,... Que de défauts dans un visionnage qui s'apparente plus à un supplice…

  3. FISCHER's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Adaptation réussie d'un roman écossais ce film se veut une dénonciation de l'hypocrisie morale et du rigorisme sociétal de l'époque qui fustigent les plaisirs de la chair / chère et tous débordements amoraux. Un indéniable talent pictural de la prise de vue, dans le choix et le traitement du décor, ainsi que de l'approche de la nature, le tout immergé dans une somptueuse plasticité visuelle. www.cinefiches.com

  4. RoRoRoro's rating of the film Memoirs of a Sinner

  5. Michael Zyx MH Claes's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Plus assommante que haletante, plus statique & gothique que baroque, une histoire d'un ennui mortel entre Poe, Casanova & Stevenson. N'ayant pas lu Hogg ça ne donne pas envie d'essayer. ===== More boring than panting, more static than gothic or baroque, a dull story between Poe, Casanova & Stevenson. Having not read Hogg, it does not make me want to try.

  6. Tibulle85's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Malgré ses indéniables qualités, notamment plastiques, ce film n'a pas su totalement emporter mon adhésion. Outre les récurrentes "20 minutes de trop", qui pèsent ici lourdement vers le milieu du film, le récit trop déstructuré et sibyllin m'a souvent laissé l'impression d'une production en roue libre (des personnages importants qui disparaissent subitement, de gros problèmes de rythme, des dialogues abscons...).

  7. Ludovic72's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Le retour d'un maître du baroque, avec ses fameux travelings interminables, ses atmosphères blafardes et brumeuses, ses décors à niveaux multiples, ses musiques lancinantes et fantomatiques. Son style s'accorde parfaitement à ce conte fantastique, où le diable vient mettre à l'épreuve un jeune homme dévot d'une manière fort retorse. Ici, les dédoublements, pertes de repères et répétitions sont rois...

  8. Pandora Garavagno's rating of the film Memoirs of a Sinner

    Has nous offre encore des décors et des costumes sublimes. Le jeu des acteurs est troublant. Pour tous les amoureux du cinéma hors norme, qui pousse à la réflexion.