Photo de Jacques Rivette
Photo de Jacques Rivette

Jacques Rivette

“What's important for me in a film is that it be alive, that it be imbued with presence, which is basically the same thing. And that this presence, inscribed within the film, possesses a form of magic. There's something profoundly mysterious in this.”

Disponible

Afficher tout (6)

    LA BELLE NOISEUSE

    JACQUES RIVETTE France, 1991

    Au gré de la peinture, le drame sonore restauré de Rivette nous plonge dans le processus artistique, tandis qu’une bataille des volontés s’engage entre le peintre vieillissant joué par Michel Piccoli et sa muse réticente incarnée par Emmanuelle Béart. Préparez-vous à retrousser vos manches.

    DUELLE (UNE QUARANTAINE)

    JACQUES RIVETTE France, 1976

    Un film noir fantasmagorique de Jacques Rivette au format libre, entre récits conspirationnistes et ferveur clandestine. Rivette se joue de nous dans Duelle qui connait le succès à la Quinzaine des Réalisateurs et où on retrouve Juliet Berto et Bulle Ogier.

    LA BANDE DES QUATRE

    JACQUES RIVETTE France, 1989

    Le plus insaisissable des cinéastes de la Nouvelle Vague française a remporté le prix FIPRESCI à Berlin pour ce chef-d’œuvre associant le réalisme du quotidien à un air de complot. Avec des personnages piégés entre la réalité et sa représentation, le film jette un regard énigmatique sur la dualité.

    JEANNE LA PUCELLE II - LES PRISONS

    JACQUES RIVETTE France, 1994

    Pour conclure son épopée en deux parties, le duo idéal formé par Jacques Rivette et Sandrine Bonnaire poursuit son approche athée de la vie et de la mort de Jeanne d’Arc, la présentant à la guerre et au procès. C’est un portrait élégant, discret et singulièrement humain de ce personnage canonique.

    JEANNE LA PUCELLE I - LES BATAILLES

    JACQUES RIVETTE France, 1994

    En choisissant Sandrine Bonnaire pour incarner son héroïne, Jacques Rivette s’éloigne de l’expressionnisme de Dreyer et de l’ascétisme transcendant de Bresson pour réaliser une épopée riche de six heures en deux parties. C’est une étude de personnage humaine et complexe, désormais restaurée.

Réalisation

Afficher tout (38)

Acteur

Directeur de la photographie

Production

Monteur

Narration

Dans son propre rôle